Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 22:15

Extrait de l'article du Figaro

http://www.lefigaro.fr/placement/2015/01/16/05006-20150116ARTFIG00357-le-piege-se-referme-sur-les-francais-qui-ont-emprunte-en-francs-suisses.php

 

 

 

Ils sont environ 6000 à avoir contracté un prêt en devises helvétiques, en 2008 ou 2009. Avec la forte appréciation du franc suisse, le montant du capital qu'ils ont emprunté a augmenté de près de 50% ! «Depuis ce matin, je n'arrête pas de recevoir des appels de clients paniqués», constate Charles Constantin-Vallet, avocat d'un peu plus de 300 clients de BNP Paribas ayant contracté des prêts immobiliers libellés en francs suisses. La décision de la banque centrale hélvète (BNS) de ne plus intervenir sur les marchés pour empêcher l'appréciation du franc impacte en effet directement les quelques 6000 petits investisseurs qui ont souscrits à de tels prêts, en 2008 ou 2009: le capital qu'ils ont emprunté s'apprécie dans les mêmes proportions que la monnaie helvétique, c'est-à-dire de 20% depuis hier, et même de 65% depuis le début de l'année 2008. «Concrètement, jusqu'à hier, une personne qui avait emprunté 100.000 euros il y a cinq ou six ans devait encore rembourser environ 130.000 euros, alors même qu'elle avait déjà payé 30.000 euros! Et depuis hier, son capital restant dû a encore grimpé, à plus de 155.000 euros. Cela peut s'avérer dramatique pour certains clients», explique Charles Constantin-Vallet. La plupart ont emprunté entre 130.000 et 150.000 euros sur un vingtaine d'années, et se retrouvent à devoir aujourd'hui rembourser entre 200.000 et 220.000 euros. Le produit financier de BNP Paribas, Helvet Immo, représente 4600 des 6000 prêts octroyés en francs suisses à des résidents français. Il est conçu de telle façon que les mensualités restent fixes, quelle que soit la variation du franc. Mais le prêt se rallonge autant que nécessaire pour permettre au client de rembourser la banque, dans une limite de cinq ans. «Les cinq dernières années du prêt, les mensualités grimpent de façon illimitée, explique l'avocat. Les clients qui ont signé le prêt Helvet Immo vivent dans l'angoisse permanente, certains les yeux rivés sur les fluctuations du franc suisse, avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête». Outre BNP Paribas, le Crédit mutuel et le Crédit agricole ont accordé quelques emprunts de ce type, précise l'association française des usagers des banques (Afub). Nombre de ces emprunteurs attendent surtout que la justice condamne BNP Paribas, le Crédit mutuel ou le Crédit agricole pour leur avoir vendu un produit financier sans leur en exposer les risques. La plainte au civil des 320 clients de Charles Constantin-Vallet devrait aboutir fin 2015 ou début 2016.

Partager cet article

Repost 0
Published by collectif-helvet-immo - dans Actualités - Presse
commenter cet article

commentaires

Temoin Helvet 17/01/2015 15:02

Peut-être que cette aggravation dramatique va enfin décider les autorités à se pencher sérieusement sur cette affaire #helvetimmo

Collectif Helvet Immo

  • : Collectif des victimes du crédit Helvet Immo
  • Collectif des victimes du crédit Helvet Immo
  • : Blog du collectif des victimes du prêt Helvet Immo, commercialisé entre 2008 et 2009 par BNP Paribas Personal Finance via des IOB (Intermédiaires en Opérations Bancaires) ou des CGPI (Conseillers en Gestion de Patrimoine Indépendant). Courriel : victimes.helvetimmo@yahoo.fr
  • Contact